• La ponction ovocytaire consiste à aspirer des follicules. C’est un procédé qui est réalisé au bloc opératoire sous  anesthésie.
  • En pratique :
    • Une consultation préalable avec avec un anesthésiste est obligatoire.
    • Une pré-admission est à réaliser à l’Hôpital Privé de Parly II au début de votre cycle de traitement.
    • Le matin de la ponction, vous devez être à jeun depuis la veille minuit (ni repas, ni boisson, ni tabac).
    • Présentez-vous, accompagnée de votre conjoint, le matin entre 7h00 et 8h00 directement au laboratoire d’AMP, niveau -2 munis chacun d’une pièce d’identité.
    • Le recueil de sperme est effectué au laboratoire, le matin même (délai d’abstinence recommandé de 2 à 7 jours).
    • Vous êtes ensuite dirigée vers le service ambulatoire. La ponction est réalisée en général en début de matinée.
    •  Votre sortie s’effectue en début d’après-midi après l’autorisation par l’anesthésiste.
Troisième étape : La fécondation in vitro
  • Dans le cas de la fécondation in vitro classique, les spermatozoïdes préparés sont déposés au contact des ovocytes dans une boîte de culture contenant un
    milieu nutritif et placés à incubateur à 37°C.
  • Dans le cas de l’ICSI, un seul spermatozoïde est injecté dans l’ovocyte.
  • Les ovocytes ainsi fécondés vont se développer pendant 2 à 5 jours au laboratoire avant le transfert .
  • Avantage de la « culture prolongée »
    • Dans le cas de la culture prolongée, les embryons sont conservés 5 à 6 jours en culture jusqu’au stade de blastocyste permettant ainsi  meilleure sélection embryonnaire.
    • Elle augmente les le taux de nidation.
    • Elle réduit le risque de grossesse multiple car elle permet de réaliser des transferts d’un seul embryon sans réduire les taux de grossesse.
Quatrième étape : Le transfert embryonnaire

(D’après le guide d’AMP de l’Agence de Biomédecine)

  • Le(s) embryon(s) qui présente une bonne qualité seront transféré(s) ou congelé(s)
    >Lien cryoconservation des embryons
  • Le transfert embryonnaire consiste à déposer au fond de l’utérus Le(s) embryon(s) au moyen d’un cathéter fin et souple introduit par voie vaginale dans l’utérus sous contrôle échographique.
  • En pratique
    • Le matin du transfert : La technicienne ou le biologiste du laboratoire d’AMP vous contacte par téléphone en début de matinée, pour vous expliquer les résultats de la tentative et vous fixer le rendez-vous pour le transfert embryonnaire (en général fin de matinée ou début d’après-midi).
    • Le transfert se fait au laboratoire d’AMP, au niveau -2 de l’hôpital Privé de Parly2
    • La présence des deux membres du couple lors du transfert embryonnaire est obligatoire
    • Chacun des membres du couple devra présenter une pièce d’identité