Les techniques d’AMP : RI-Witness, pour sécuriser votre tentative.

Qu’est ce que le RI-Witness

Il s’agit d’un système basé sur la technologie RFID qui permet de suivre en temps réel, à chaque étape du processus de d’AMP, l’identité des gamètes, des embryons et des patient.

Ce système permet également de connaitre toutes les personnes qui ont manipulé vos gamètes ou embryons.

Principe

Sécurité lors de la fécondation

Il est impossible de travailler si les gamètes n’appartiennent pas aux 2 membres du couple.

Sécurité lors du transfert

L’erreur d’attribution d’embryon (FIV) ou de sperme (IIU) est impossible.

Le RI-Witness en pratique

A la 1ère tentative d’AMP, le laboratoire remet une carte RI Witness au couple. Cette carte doit être considérée comme une pièce d’identité et doit donc être précieusement conservée. Elle sera demandée à chaque acte d’AMP : ponction d’ovocyte, transfert d’embryon, insémination, congélation… L’ensemble des consommables (réceptacles de recueil de sperme, boites de culture, tubes de lavage, paillettes…) utilisés au cours de la tentative sera étiqueté à l’aide des puces RFID (étiquettes passives) qui contiendra l’identité du couple et qui seront reconnues par le poste de travail (émetteur). Les cartes d’identité, les puces et étiquettes RFID sont destinées aux lecteurs situés dans le laboratoire : elles serviront de signature électronique tout au long du processus de FIV. Ce système donne la possibilité au laboratoire de connaitre l’ensemble des interventions réalisées lors de la tentative.

L’utilisation de cette technologie moderne entraîne un surcoût qui n’est pas pris en charge par la sécurité sociale ni par les mutuelles (se référer au devis).

Visualisez l’animation