Les risques de l’AMP

Risques liés a la stimulation ovarienne : l’hyperstimulation

  • Le plus souvent, un simple inconfort passager est décrit (ventre un peu gonflé, douleurs type douleurs de règles,…).
  • Afin de prévenir des complications médicales de l’hyperstimulation, nous pourrons être amené à congeler tous vos embryons
  • Très exceptionnellement, en cas d’hyperstimulation sévère, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire.
  • En cas de douleurs importantes, ballonnements, fièvre survenant suite à un traitement de stimulation ovarienne, n’hésitez pas à prévenir votre gynécologue.

Risques liés à l’anesthésie

  • une consultation avec un anesthésiste est obligatoire avant le passage au bloc opératoire.
  • Les risques liés à l’anesthésie vous sont expliqués à cette occasion.

Risques liés à la ponction ovarienne :

  • Comme pour tout acte chirurgical, il existe un très faible risque hémorragique et infectieux.

Les échecs

  • Ils peuvent se produire à chaque étape de la prise en charge
    • arrêt de la stimulation en cas de réponse inadaptée,
    • absence d’ovocyte suite à la ponction ovarienne,
    • absence de fécondation,
    • embryons de mauvaise qualité,
    • transfert embryonnaire impossible,
    • lyse embryonnaire suite à une décongélation d’embryon,
    • absence de grossesse).
  • Les traitements et les échecs peuvent être difficiles à supporter. Un soutien psychologique peut s’avérer nécessaire. N’hésitez pas à contacter un psychologue.

Les grossesses multiples

  • Lors des Inséminations Intra Utérines (IIU), le suivi échographique au cours de la stimulation permet de compter le nombre de follicules mâtures. Si un trop grand nombre de follicules est observé, l’insémination peut être annulée afin de limiter le risque de survenue d’une grossesse multiple.
  • Lors des transferts embryonnaires (FIV ICSI et TEC), le nombre d’embryons à transférer est discuté avec le gynécologue et éventuellement avec le biologiste en fonction de votre âge, de vos antécédents et des résultats obtenus. Dans une majorité de cas, le transfert d’un embryon unique est justifié.

Suivi des enfants

  •  Actuellement aucune étude ne montre un taux de malformations plus élevé chez les enfants issus d’une AMP.

Plan du site AMP

Informations pratiquesInformations règlementaires et médicales
L'Equipe MédicaleCadre réglementaire de l’AMP
Vos ContactsLes techniques d'AMP
Examens Préalables à toute AMPLes risques de l'AMP
Documents à téléchargerHonoraires et prise en charge
Réunion patients du centre d’AMP