Recherche de Chlamydiae trachomatis, Neisseria gonorrhoeae, Mycoplasma genitalium, Trichomonas vaginalis

Recherche de Chlamydiae trachomatis, Neisseria gonorrhoeae, Mycoplasma genitalium, Trichomonas vaginalis

Choix Tube

1 Ecouvillon

Prélèvement

  • Chez l’homme :
    • Prélèvement d’urines du 1er jet (entre 5 et 10 ml d’urines) recueilli au moins 1 heure après la dernière miction
    • Sperme (bilan d’hypofertilité)
  • Chez la femme :
    • Prélèvement de l’endocol sous spéculum après avoir éliminé la glaire cervicale
    • Auto prélèvement vulvo-vaginal. Ce type de prélèvement est préférable au 1er jet d’urine notamment en raison d’une plus grande charge bactérienne.
  • Chez l’homme et la femme :
    • En cas de rapport anal et/ou pharyngé : écouvillonnage anal et/ou pharyngé
  • Nouveau-né :
    • Ecouvillonnage de la conjonctive, de la gorge ou recueil de secrétions bronchiques

Echantillon

  • Urines 1er jet
  • Prélèvement cervico-vaginal
  • Prélèvement urétral
  • Sperme

Matériel

  • 1 écouvillon dans son milieu de transport
  • 1 réceptacle à sperme

Quantité minimale

1 écouvillon et son milieu de transport

Pour les liquides suivants : sperme et urines du 1er jet : 200 μL

Préparation du patient

Aucune préparation spéciale

Eviter les prélèvements au moment des règles

Acheminement

 

Interprétations

  • Pour C. trachomatis, la présence de la bactérie authentifie l’infection et entraîne la mise en route d’un traitement adapté.
  • En cas de prélèvement positif pour N. gonorrohoeae, une mise en culture doit être réalisée afin de déterminer la sensibilité de la souche.
  • Pour les prélèvements normalement stériles, la présence de M. genitalium confirme l’infection. Pour les prélèvements en contact avec une flore commensale, une PCR positive doit être prise en compte que ce soit chez l’homme ou chez la femme. Cependant, il est souvent asymptomatique chez la femme.
  • Chez l’homme, les infections T. vaginalis sont asymptomatique dans 75% des cas ou donne un tableau clinique discret de type dysurie et prurit. Chez la femme, T. vaginalis est le microorganisme responsable de vaginite le plus fréquent.

Jour de réalisation

J1 – Lun ☑ – Mar ☑ – Mer ☑ – Jeu ☑ -Ven ☑ – Sam ☑ – Dim ☐