Prolactine

Prolactine

Choix Tube

1 Tube Sec avec gel séparateur (Jaune)

Prélèvement

Sang veineux – Sang artériel

Echantillon

Sérum

Quantité minimale

1 ml Peut être associé aux autres examens d’hormonologie – sérologie – marqueurs – vitamines..

Préparation du patient

  • Le taux de prolactine dépend de l’heure de la prise de sang, la sécrétion de prolactine étant pulsatile et variable au cours du nycthémère.
  • Idéalement le prélèvement doit être réalisé entre 8h et 10h le matin (à jeun) de préférence en phase folliculaire (éviter la période péri-ovulatoire)

Acheminement

Délais : < 4 h – T° ambiante

Conservation au laboratoire

72 heures entre 2 et 8°C

Ajout possible de l’analyse : NON.

Indications

  • La prolactine est une hormone synthétisée dans l’antéhypophyse.
  • Sa sécrétion se fait de façon pulsatile.
  • L’organe cible de la prolactine est la glande mammaire dont elle influence la nature et le développement.
  • Des concentrations élevées en prolactine ont un effet inhibiteur sur la genèse stéroïdienne des ovaires, la production de gonadotrophine hypophysaire et sa sécrétion.
  • Influencé, pendant la grossesse, par l’augmentation de la production d’estrogènes et de progestérone, le taux de prolactine augmente et induit, par son effet stimulant sur les glandes mammaires, la lactation post partum.
  • L’hyperprolactinémie (chez l’homme et la femme) est une cause de l’hypofertilité.
  • Le dosage de la prolactine s’utilise dans le diagnostic de l’anovulation, de l’aménorrhée-galactorrhée, de la gynécomastie et de l’azoospermie.
  • Il est également utile dans les cas de présomption de cancer du sein ou de tumeur hypophysaire.

(Source : Fiche Technique)

Valeurs usuelles

  • Femmes : 4,8 – 23,3 ng/ml
  • Hommes : 4,0 – 15,2 ng/ml
  • En l’absence de signes cliniques associés, il est recommandé de contrôler toute hyperprolactinémie sur un second prélèvement

(Source : Fiche technique)

Jour de réalisation

J0 – Lun ☑ – Mar ☑ – Mer ☑ – Jeu ☑ -Ven ☑ – Sam ☑ – Dim ☑