Transferrine – Coefficient de saturation de la transferrine (CST)

Transferrine - Coefficient de saturation de la transferrine (CST)

Choix Tube

1 Tube Héparinate de Lithium (Vert) – Recommandé

1 Tube Sec avec gel séparateur (Jaune) – Possible

Prélèvement

Sang veineux – Sang artériel

Echantillon

Plasma – Sérum

Quantité minimale

1 ml Peut être associé aux autres examens de biochimie

Préparation du patient

Aucune préparation spéciale, aucun jeûne requis.

Acheminement

Délais : < 4 h – T° ambiante

Conservation au laboratoire

72 heures entre 2 et 8°C

Ajout possible de l’analyse : OUI – 72h après prélèvement.

Indications

  • La transferrine est la protéine de transport du fer dans le sérum.
  • En cas de déficit en fer, le degré de saturation de la transferrine s’avère être un excellent indicateur d’une déplétion martiale fonctionnelle.
  • Le taux de ferritine est diminué en cas de diminution des réserves martiales.
  • En cas d’hyposidérémie, une anémie par carence martiale peut être exclue si les concentrations en transferrine sont basses comme c’est le cas lors de processus inflammatoires ou, plus rarement, de carence en acide ascorbique.
  • Pour le dépistage d’une hémochromatose héréditaire, le degré de saturation de la transferrine apporte plus d’informations sur le génotype homozygote que la ferritine.
  • Le traitement d’une anémie par l’érythropoïétine chez les insuffisants rénaux n’est efficace que si les réserves martiales dans l’organisme sont suffisantes. Le meilleur moyen de contrôle est la détermination du coefficient de saturation de la transferrine au cours du traitement.
  • Associée au dosage de la ferritine, la détermination du coefficient de saturation de la transferrine permet d’apprécier la surcharge en fer chez les patients atteints d’affections hépatiques chroniques.

Valeurs usuelles

  • Transferrine : 2 – 3,6 g/l    25,2 – 45,4 umol/l
  • Coef saturation : 15 – 40 %

(Source : Fiche technique)

Jour de réalisation

J0 – Lun ☑ – Mar ☑ – Mer ☑ – Jeu ☑ -Ven ☑ – Sam ☑ – Dim ☑